• Eradication Instincts Defined

    Comme des déchets fabriqués par les mortels
    Et une partie du communément infecté
    Tu empêches les gens louables, le cadeau de la vie
    De faire surface sur un sol autrefois prospère

    Comme des putes superficiellement ahuries
    Et succombant à la fictive vérité
    On t'apprend à préserver et à profiter
    De la vie, un institutionnel mensonge

    Toi, petite merde sans valeur
    Il se peut que nous quittions tous ce monde
    Et que nous nous dissolvions dans le néant
    Aucune compassion ne sera accordée
    Quand la valeur de la vie
    Est au dessous de zéro

    La dépravation humaine est à notre disposition
    Comme un outil parfait pour détruire l'humanité
    La pire race de toutes
    L'ignorance des temps modernes, la maladie du monde
    Un attrait à la mort de chaque homme

    Une haine vivante couvant l'abîme
    Elevé à travers les siècles par un courroux tranquillement exercé
    Cherche la façon la plus simple pour alimenter le moteur
    Louant l'ultime bain de sang

    L'incertitude et la culpabilité
    N'endosseront plus notre destin
    Il n'y aura aucun remord, nous tuons pour tuer encore
    Les tuant tous

    Pars en avant termine tout, nous ne méritons pas mieux
    Comme une détonation pour toujours non-bénie
    Le grand accord de plutonium fulmine
    Aveuglant les yeux de la création

    Coupant tous les supports de la vie
    Balayant instantanément l'existence
    Les ruines de glace désolées s'attardent
    Laissant des traces de notre charmante humanité

    Lyrics: Dimmu Borgir
    Titre: Eradication instincts defined
    Album: Death cult armageddon


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Décembre 2005 à 11:52
    En extase...
    La musique de dimmu borgir est incomparable, soit on aime , soit on deteste. C'est simple, je suis amoureuse, envouté, admiratrice. Je reviendrais ici
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :